Plagiocéphalie du nourrisson

E-mail
Efficacité du traitement ostéopathique dans la prise en charge de la plagiocéphalie
postérieure d’origine positionnelle du nourrisson.

(Version électronique affichable sur ordinateur ou tablette. Non imprimable.)
Avec expédition Téléchargement pour 0,00 €
Prix de base9,48 €
modificateur de prix des variantes :
Prix ​​de vente10,00 €
Prix de vente hors-taxe9,48 €
Remise
Montant des Taxes0,52 €
Description du produit

Efficacité du traitement ostéopathique dans la prise en charge de la plagiocéphalie postérieure d’origine positionnelle du nourrisson

Marangelli G, Adouard J, Josse B, Ducourneau J, Chastagner AS, Messien C. Efficacité du traitement ostéopathique dans la prise en charge de la plagiocéphalie postérieure d’origine positionnelle du nourrisson. La Revue de l'Ostéopathie. 2020;24:5-16.

Résumé

Introduction : La plagiocéphalie postérieure d’origine positionnelle (PPOP) est une déformation du crâne des nourrissons. Une augmentation du nombre de cas a été observée depuis 1992 et les consignes de couchage sur le dos. Plusieurs facteurs se combinent en général, menant à un manque de mobilité du nourrisson à différents niveaux, entraînant la déformation crânienne. Des études montrent que cette déformation peut être associée à des troubles dans plusieurs domaines. Ainsi, l’objectif de cette étude est d’évaluer l’efficacité de l’ostéopathie sur le degré de sévérité de la PPOP.

Méthodes : 100 nourrissons ont été recrutés dans un cabinet d’ostéopathie à Lyon. Tous les nourrissons ont suivi le même protocole d’étude, mais pas le même traitement, qui était adapté à chacun. Trois consultations ont eu lieu à 15 jours d’intervalle, sur une période de 30 jours. À chaque consultation, une prise de mesure de la forme du crâne a été effectuée, à l’aide du craniomètre Mimos®.

Résultats : La moyenne de sévérité à J0 était de 10,1 mm. À J30 la moyenne était de 6,0 mm, soit une diminution cliniquement et statistiquement significative (p < 0,001). Sur les 100 nourrissons, 98 ont eu une diminution de leur déformation, et deux nourrissons ont stagné.

Discussion : Le traitement ostéopathique n’a pas été standardisé, car chaque plagiocéphalie est différente puisque chaque nourrisson est unique. Cette étude suggère que l’ostéopathie semble efficace dans la diminution de l’asymétrie crânienne des nourrissons atteints de PPOP. D’autres études avec notamment un groupe témoin devraient être effectuées afin de comparer nos résultats par rapport à l’évolution spontanée de la plagiocéphalie.

Mots-clés : plagiocépalie positionnelle, nourrisson, ostéopathie

 

Effectiveness of osteopathic care in the treatment of infant positional posterior plagiocephaly

Marangelli G, Adouard J, Josse B, Ducourneau J, Chastagner AS, Messien C. Effectiveness of osteopathic care in the treatment of infant positional posterior plagiocephaly. La Revue de l'Ostéopathie. 2020;24:5-16.

Abstract

Introduction: Posterior Positional plagiocephaly (PPP) is a cranial deformation seen in infants. The case number increased since 1992, following the supine sleeping position advice. Most of the time several factors are combining together, leading to a multi-level lack of mobility of the infant, thus leading to the cranial deformation. Studies show this deformation to be linked with perturbations in various fields. This study aims to assess the efficacy of osteopathic care on the severity of the PPP.

Methods: 100 infants were recruited in an osteopathic practice in Lyon (France). All the infants followed the same study protocol; however, the treatment was individualised. Three consultations occurred with a 15 days’ interval over a 30 days’ period. Craniometric measurements were realised with Mimos® craniometer on each consultation.

Results: The mean severity of the PPP was 10.1mm at Day 0. At Day 30, this average was down to 6.0mm. It is a significant (p< 0.001) clinical and statistical decrease. Out of the 100 infants, 98 had a decreased deformation while two stagnated.

Discussion: As every infant is unique, every plagiocephaly is different, thus the treatment was not standardised. This study suggest some effectiveness for osteopathic care in the cranial asymmetry of infants with PPP. Other studies should be done, some with a control group, in order to compare our results with spontaneous evolution of plagiocephaly.

Keywords: plagiocephaly nonsynostotic, infant, osteopathic medicine

 

Article téléchargeable pour ordinateur Mac ou PC, IPad ou tablette PC. Non imprimable.

Téléchargement de produits

Article Plagiocephalie.pdf

Commentaires des clients

Il n'y a pas encore de commentaire sur ce produit.